POUR DIFFUSION IMMÉDIATE, n° 2984

La nouvelle technologie de multiplexage à faisceaux multiples 5G de Mitsubishi Electric atteint 20 Gbit/s

Elle offrira des connexions de qualité plus rapides dans les zones urbaines densément peuplées

Version PDF (en anglais)

TOKYO, 21 janvier 2016 - Mitsubishi Electric Corporation (TOKYO : 6503) a développé une nouvelle technologie de communication radio de multiplexage à faisceaux multiples destinée aux stations de base des systèmes de communication mobile de cinquième génération (5G). Elle combine plusieurs dizaines d'antennes à commande de phase active à des éléments d'antenne massifs (APAA massives) et à une toute nouvelle technologie de précodage pour la transmission en parallèle de flux de données. Cette technologie de communication haut débit accélérera la vitesse de communication sur les plages haute fréquence utilisées par les systèmes 5G. La nouvelle technologie de communication de multiplexage à faisceaux multiples atteindra des vitesses de transmission de 20 Gbit/s, une vitesse 60 fois plus rapide que celle des stations de base mobiles 4G actuelles qui s'appuient sur la technologie MIMO (entrées multiples, sorties multiples) (chiffres arrêtés au 21 janvier 2016). Plus d'informations seront dévoilées au IEICE Technical Committee on Radio Communication Systems de Tokyo qui se réunira le 2 mars.

La nouvelle technologie de multiplexage à faisceaux multiples 5G de Mitsubishi Electric atteint 20 Gbit/s

La technologie MIMO massive facilite l'utilisation de plusieurs centaines d'éléments d'antenne. À ce titre, elle suscite beaucoup d'intérêt de par sa capacité à compenser la perte de propagation dans les plages haute fréquence (à partir de 4 GHz) qui seront utilisées pour la 5G. Un traitement du signal entièrement numérique exigerait des circuits numériques et une consommation électrique colossaux. L'une des solutions concrètes consiste à employer une configuration hybride qui combine un traitement de signal numérique et analogique. La technologie d'APAA massive développée par Mitsubishi Electric est éprouvée et est déjà utilisée pour des systèmes commerciaux divers, tels que des satellites.

Mitsubishi Electric a développé sa nouvelle technologie de multiplexage à faisceaux multiples en combinant des APAA massives et une technologie de précodage intégrée aux transmetteurs. Elle fournit une puissance de transmission accrue afin d'annuler l'effet de perte de propagation dans les plages haute fréquence. Par rapport aux transmissions à deux faisceaux des stations de base mobiles 4G actuelles, il est possible d'effectuer des transmissions à 16 faisceaux pouvant atteindre une vitesse de 20 Gbit/s afin de répondre au besoin de débits de données plus élevés.

Lorsque les terminaux mobiles sont proches dans un environnement à forte densité de population, les signaux des stations de base peuvent interférer les uns avec les autres. Dans les schémas de précodage à diagonalisation conventionnels, la puissance de transmission des signaux perturbateurs est diminuée afin de réduire les interférences, mais cela a pour conséquence une réduction de la vitesse de transmission. La solution de Mitsubishi Electric consiste en une nouvelle technologie de précodage à diagonalisation multiple non-linéaire. Elle associe une technologie de précodage à diagonalisation multiple, avec interférence inhérente, et un fonctionnement non-linéaire qui supprime l'interférence par le biais du précodage à diagonalisation multiple. Étant donné qu'il n'est plus nécessaire de réduire la puissance de transmission, il est alors possible d'atteindre une vitesse de 20 Gbit/s dans les environnements à forte densité.