POUR DIFFUSION IMMÉDIATE, n° 3057

Ce texte est une traduction de la version anglaise officielle de ce communiqué de presse. Il est fourni à titre de référence et pour votre confort uniquement. Pour tout détail ou spécificité, veuillez vous reporter à la version anglaise d'origine. La version anglaise d'origine prime, en cas de divergence.

Mitsubishi Electric développe le premier algorithme automatisé d'apprentissage profond pour faciliter le développement de l'intelligence artificielle

Pour des systèmes d'intelligence artificielle rapides, simples et peu onéreux

Version PDF (PDF:331.2KB)

TOKYO, 7 octobre 2016 - Mitsubishi Electric Corporation (TOKYO : 6503) a annoncé aujourd'hui le développement de ce qui pourrait être le premier algorithme automatisé d'apprentissage profond au monde. Il doit permettre de concevoir automatiquement des structures d'apprentissage profond pour développer, rapidement et à faible coût, des systèmes d'intelligence artificielle (AI) sans intervention de professionnels. Il s'adapterait ainsi à divers environnements et appareils.

Mitsubishi Electric présentera son nouveau système lors de l'International Conference on Neural Information Processing (ICONIP2016), qui se tiendra du 16 au 21 octobre à l'université de Kyoto. L'entreprise publiera également un article dans Lecture Notes in Computer Science.

L'algorithme s'adapte aux objectifs spécifiques de chaque système et conçoit un apprentissage profond sans connaissances spécialisées. Pour cela, il utilise des données d'apprentissage, ainsi que des inférences de haut niveau basées sur ces données et relatives à l'environnement de chaque instrument. Il devrait contribuer à structurer efficacement les réseaux et à réduire le nombre de tests et d'erreurs de conception.

L'algorithme réduira le temps de développement et les coûts par rapport aux méthodes actuelles, qui impliquent une conception manuelle de l'intelligence artificielle par des professionnels. Le développement devrait prendre entre quelques minutes et quelques heures. À titre de comparaison, le développement par des professionnels se compte en jours, voire en semaines. Son utilisation ne nécessite ni connaissances spécialisées, ni aide de la part de spécialistes, ce qui réduit le coût de développement.

Pour une intelligence artificielle efficace, il est indispensable d'adapter la conception à l'environnement d'utilisation spécifique. Cependant, la conception d'un apprentissage profond par des non-spécialistes semblait impossible en raison de la complexité de la tâche. Le nouvel algorithme automatisé d'apprentissage profond conçoit les structures et les paramètres initiaux d'apprentissage profond en extrayant les données les plus caractéristiques des données d'apprentissage, sans doublons. En principe, cela nécessite l'intervention de spécialistes qui créent des inférences de haut niveau relatives à des environnements spécifiques. Ce concept est basé sur le « Neocognitron », un algorithme de traitement de l'image considéré comme étant basé dans le cortex visuel.

Le nouveau système permettra d'utiliser l'intelligence artificielle dans de nombreux secteurs d'activité, tels que le traitement de l'information de haut niveau. En 2015, la valeur du marché de l'intelligence artificielle était évaluée à 3,6 billions de yen (environ 35 milliards de dollars US) et la croissance annuelle moyenne attendue est de 30 %, selon Ernst & Young Institute Co., Ltd.