POUR DIFFUSION IMMÉDIATE, n° 3080

Ce texte est une traduction de la version anglaise officielle de ce communiqué de presse. Il est fourni à titre de référence et pour votre confort uniquement. Pour tout détail ou spécificité, veuillez vous reporter à la version anglaise d'origine. La version anglaise d'origine prime, en cas de divergence.

Mitsubishi Electric développe la technologie de disjoncteur à courant continu la plus rapide au monde pour les systèmes d'alimentation ferroviaire

La technologie de disjoncteur CC la plus rapide au monde garantit un fonctionnement plus sûr des systèmes ferroviaires

Version PDF (PDF:335.8KB)

TOKYO, 30 janvier 2017 - Mitsubishi Electric Corporation (TOKYO : 6503) a annoncé aujourd'hui le développement d'une technologie de disjoncteur à courant continu (CC) haute vitesse pour les systèmes d'alimentation ferroviaires, qui détecte instantanément les défauts de court-circuit et isole les circuits défectueux en seulement 13 millisecondes, ce que l'entreprise considère comme un record mondial. La technologie devrait accroître la sécurité ferroviaire en termes de protection des équipements et de stabilité opérationnelle pour les systèmes d'alimentation, lesquels alimentent les autorails depuis des emplacements extérieurs.

Nouveau disjoncteur haute vitesse

La nouvelle technologie coupe le courant défectueux à une vitesse inégalée en surmontant deux problèmes majeurs. Premièrement, un disjoncteur CC classique détecte un courant défectueux en utilisant un électroaimant alimenté par le courant défectueux lui-même et le poids du noyau mobile ralentit le temps nécessaire à la détection. La nouvelle technologie utilise un noyau léger entraîné par une force électromagnétique puissante, qui est produite avec un nouveau conducteur en U au lieu d'un conducteur en I classique. Par conséquent, le disjoncteur CC de Mitsubishi Electric nécessite moins de 13 millisecondes entre le moment où le défaut se produit et la séparation des contacts.

Deuxièmement, un disjoncteur CC classique dirige l'arc généré entre les contacts vers le réseau afin de couper le courant élevé. La nouvelle technologie permet de couper le courant plus rapidement à l'aide d'un nouveau matériau de contact et d'un nouveau contact en forme de nervure, ce qui renforce la force électromagnétique appliquée sur l'arc.

Le nouveau disjoncteur est conforme aux normes industrielles japonaises (JIS E 2501-2) en termes de capacité de coupure élevée (100 kA), de variation d'intensité du courant élevée (10 kA/ms) et de courant de coupure élevé (55 kA). La nouvelle technologie protège les équipements en contenant l'amplitude d'un courant de court-circuit en dessous de la valeur standard (55 kA) même si la capacité de la source d'alimentation est très élevée (redresseur 6 MW).