POUR DIFFUSION IMMÉDIATE, n° 3189

Ce texte est une traduction de la version anglaise officielle de ce communiqué de presse. Il est fourni à titre de référence et pour votre confort uniquement. Pour tout détail ou spécificité, veuillez vous reporter à la version anglaise d'origine. La version anglaise d'origine prime, en cas de divergence.

Mitsubishi Electric lance un nouveau plan environnemental

Ses objectifs sur trois ans devraient mener à l'aboutissement du programme Environmental Vision 2021

Version PDF (PDF:139.8KB)

TOKYO, 24 avril 2018Mitsubishi Electric Corporation (Tokyo : 6503) a annoncé aujourd'hui le lancement de son neuvième plan environnemental sur 3 ans. Ce dernier s'inscrit dans les objectifs du programme Environmental Vision 2021, une stratégie environnementale à long terme qui prendra fin en 2021, année du centenaire de Mitsubishi Electric. Le plan est conforme à cinq des 17 objectifs de développement durable (ODD) de l'Organisation des Nations Unies, dont l'énergie propre à un coût abordable (n° 7) et les mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques (n° 13).

Mitsubishi Electric met en œuvre des plans environnementaux triennaux depuis 1993 pour devenir une entreprise leader dans la protection de l'environnement. Le nouveau plan vise à atteindre les objectifs énoncés dans le programme Environmental Vision 2021, notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre, des intrants de ressources, etc., dans une perspective de moyen à long terme fondée sur l'Accord de Paris en prévision des pénuries d'eau attendues dans le futur à l'échelle mondiale.

Réduction des gaz à effet de serre

D'ici la fin de l'année fiscale qui se terminera en mars 2021, Mitsubishi Electric s'est fixé pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre annuelles totales, notamment des gaz comme le dioxyde de carbone, l'hexafluorure de soufre, le tétrafluorométhane et l'hydrofluorocarbone, de 1,47 million de tonnes d'équivalent de dioxyde de carbone. Ce chiffre se compare avantageusement à la référence de 2,64 millions de tonnes. L'évaluation est basée sur l'exercice 1991 pour les émissions de dioxyde de carbone des entités non consolidées. L'exercice 2001 sert de référence pour les émissions de dioxyde de carbone des entreprises affiliées basées au Japon et pour les émissions autres que le dioxyde de carbone des entités non consolidées et des entreprises affiliées basées au Japon. Enfin, l'exercice 2006 est l'année de référence pour les émissions de dioxyde de carbone et autres que le dioxyde de carbone des entreprises affiliées basées en dehors du Japon. En plus de l'élaboration d'une feuille de route détaillée pour les sociétés à faibles émissions de carbone, Mitsubishi Electric projette de fixer un objectif à caractère scientifique (SBT) et de le faire valider par l'équipe de l'initiative des objectifs à caractère scientifique (SBTi) d'ici à l'exercice 2020. Les efforts visant à améliorer l'efficacité énergétique des produits du Groupe Mitsubishi Electric devraient permettre de réduire les émissions de dioxyde de carbone générées par l'utilisation de ces produits de 35 pour cent en moyenne.

Recyclage

Pour promouvoir l'utilisation efficace de l'eau, Mitsubishi Electric continuera de contrôler la quantité d'eau utilisée et rejetée, ainsi que de réduire l'utilisation de l'eau totale grâce à l'économie de l'eau et au recyclage, sur 80 sites d'exploitation au Japon et à l'étranger. La société a fixé un objectif de réduction de l'intensité de l'eau pour l'eau totale utilisée à un taux annuel de 1 pour cent par rapport à l'exercice 2011. En outre, les efforts liés au tri et au recyclage des déchets visent à obtenir une élimination des déchets finale de moins de 0,1 pour cent chez Mitsubishi Electric et les sites affiliés au Japon, et de moins de 0,5 pour cent sur les sites des entreprises affiliées à l'extérieur du Japon. Les intrants de ressources devraient être limités à 40 pour cent de celui de l'exercice 2001 grâce à des produits plus compacts et plus légers.

Préservation de la biodiversité

Sur tous les sites de fabrication au Japon, Mitsubishi Electric contribuera à la préservation de la biodiversité. Les activités en cours comprennent la protection des espèces endémiques, le contrôle des espèces non indigènes et la création d'espaces verts adaptés aux écosystèmes environnants. Toutes ces activités se conformeront aux Objectifs de biodiversité d'Aichi et aux études de la faune locale qui doivent être remplis d'ici à l'exercice 2018. Les activités de sensibilisation du public à la nature au Japon, à savoir la Classe de plein air de Mitsubishi Electric et le Projet de préservation des forêts du satoyama, ont pour but d'attirer 51 000 participants cumulés, après 39 000 en mars 2018.

Gestion environnementale

Mitsubishi Electric va réduire les risques environnementaux de ses usines et accroître la gestion de l'environnement en améliorant le contrôle des lois et réglementations en matière de protection de l'environnement, comme la réglementation européenne sur les substances chimiques, et en développant des technologies en accord avec les modifications réglementaires dans toutes les usines à l'extérieur du Japon.